plomberie normand Blog

Accueil > Blog

Blog Post
L’utilisation de la géothermie à Montréal

L’énergie venant de la géothermie disponible à Montréal est obtenue à partir de zones chaudes sous la surface de la terre qui demeurent à une température relativement constante tout au long de l’année, et ce, jour et nuit. Examinons les différents types de géothermie.

L’énergie géothermique peut être utilisée directement ou indirectement comme source d’énergie alternative, à la fois pour réchauffer nos demeures que pour les refroidir. Cette énergie d’origine naturelle est extraite par une série de tubes remplis d’eau enterrés au-dessous de la surface de la terre. Cette eau chaude est ensuite utilisée à l’intérieur pour le chauffage ou pour produire de l’électricité, se nommant effectivement de l’énergie géothermique.

Différentes méthodes de géothermie à Montréal sont couramment utilisées pour extraire cette énergie et pour faire fonctionner des systèmes de chauffage, comme ceux mentionnés ci-dessous.

Énergie géothermique directe  

Lorsque l’eau chaude est disponible soit sur ou très près de la surface de la terre, elle peut être utilisée directement pour le chauffage, la baignade ou le lavage.

Énergie géothermique venant du sol 

Lorsque l’eau chaude est sous le sol, sans être trop profonde, un accès facile à la ressource géothermique est possible en perçant des trous et en y insérant des tuyaux. L’eau qui circule dans ces tuyaux est ainsi réchauffée et devient un système de chauffage très efficace.

Les centrales géothermiques 

Celles-ci exploitent l’eau très chaude ou la vapeur à l’aide de trous verticaux forés en profondeur, puis utilisent l’eau surchauffée et la vapeur géothermique pour ainsi produire de l’électricité.

Source: Flickr’s Canadian Veggie

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Températures et froids extrêmes : prenez garde à vos tuyaux!

En période hivernale, les froids sibériens ressentis peuvent bien souvent mettre votre tuyauterie à rude épreuve. En effet, des tuyaux mal isolés et soumis à des températures intenses peuvent provoquer des situations pour le moins désastreuses. Selon les conditions climatiques et le degré d’isolation du bâtiment, un bouchon de glace peut se former dans la tuyauterie, et ce, même si la température à l’intérieur ne descend pas sous le point de congélation. Donc, une panne de courant qui se prolonge ou un départ pour un court séjour à l’extérieur peuvent jouer de vilains tours à vos éléments de plomberie. Il importe de suivre certaines règles bien simples afin d’éviter que de telles situations se produisent à la maison.

On peut tout d’abord procéder à une vidange de la tuyauterie d’alimentation de drainage afin d’éviter la formation de glaces. Cette procédure est somme toute assez simple et ne devrait prendre que quelques minutes de votre temps. De plus, vos canalisations d’eau se doivent d’être suffisamment bien isolées; ceci peut être fait en enveloppant de mousse isolante les conduites les plus susceptibles de geler. Il faut également s’assurer de garder la température intérieure à un niveau suffisant pour éviter que le gel assuré des tuyaux. Si certaines pièces de votre maison sont plus froides que d’autres, veillez à tempérer le tout assez rapidement. Bloquez les fuites d’air, surtout là où les tuyaux se trouvent. Une chaleur bien répartie aura moins d’impact sur la tuyauterie. La température du thermostat ne doit jamais être abaissée à moins de 13 °C (55 °F) la nuit ou lorsque personne n’est à la maison.

En suivant ces quelques conseils pratiques, vous vous assurerez d’un hiver tout en confort et sans soucis de tuyauterie!

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Soyez au chaud cet hiver avec un système de chauffage par plancher radiant

Le plancher radiant est un système de chauffage qui est plutôt méconnu. Le chauffage par rayonnement repose sur l’émission d’ondes infrarouges (invisibles) par une grande surface massive. Il permet pourtant de réaliser des économies intéressantes, car il est possible de chauffer une multitude de surfaces, dont les planchers, les murs et même les plafonds, et ce, avec beaucoup plus d’efficacité que le chauffage traditionnel. Le secret est dans la convection d’air et d’électricité, ou dans certains cas de liquides, également connu sous le nom de chauffage hydronique par rayonnement, soit un réseau de tuyaux dans lesquels circule un fluide (normalement de l’eau). Plusieurs maisons privées et entreprises optent pour le plancher radiant de nos jours, car les avantages sont nombreux : diminution des coûts de chauffage, efficacité du système qui se traduit en un entretien plus facile, diminution des allergies, pour n’en nommer que quelques-uns.

La norme pour l’installation intérieure tend vers les murs, les plafonds et les planchers. Le plancher est composé d’un isolant rigide, d’un réseau de résistances ou de tuyaux fixé à l’isolant et d’une chape, en général de béton. La plupart des systèmes permettent de contrôler soi-même manuellement ou électroniquement la température selon chaque pièce de la maison. Il existe des ensembles du type « prêt-à-monter », mais il est plutôt fortement recommandé d’embaucher des professionnels en plomberie et en chauffage pour installer un système de plancher radiant. Ceci assure une installation sécuritaire et rapide grâce au savoir-faire et à l’expertise du technicien. Il est même possible d’obtenir des services spécialisés en matière d’ingénierie du bâtiment et d’effectuer un remplacement de système de chauffage sur un bâtiment coté patrimonial ou de prestige. En cas de doute, faites appel à un plombier spécialisé!

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Quoi considérer pour procéder à la conversion de votre chauffage?

Votre vieille fournaise au mazout semble vouloir rendre l’âme? Votre système de chauffage électrique date d’une autre époque, ne chauffe pas assez et coûte une fortune à chaque mois? Il est définitivement le temps de penser à la conversion de votre chauffage! Mais ne change pas qui veut sa façon de se tenir au chaud l’hiver en criant ciseau! En effet, toute conversion peut être possible, cependant, les coûts peuvent variés et certaines conversions se font beaucoup plus facilement que d’autres.

Pour ceux et celles qui possède un système de chauffage à l’huile, plusieurs irritants peuvent vous faire considérer la conversion de votre système. En effet, le chauffage à l’huile est de loin l’alternative de chauffage la plus polluante. De plus, vous êtes à la merci de la fluctuation du prix du mazout, rendant ainsi toute prévision budgétaire plus compliquée, voire presque impossible. En optant pour des calorifères électriques, vous aurez alors la conscience écologique plus tranquille, comme cette ressource renouvable est l’option la plus saine pour l’environnement. De plus, le prix de l’électricité étant plus stable, il vous sera plus facile d’anticiper le budget annuel nécessaire afin de chauffer votre résidence.

Il est également possible d’opter pour une fournaise au gaz naturel. Ce type de chauffage offre un confort et un rendement supérieur à ceux du chauffage électrique, cependant, il est à prévoir que ces avantages ont un prix, et conséquemment, votre facture de consommation énergétique sera évidemment plus élevée. De plus, cette énergie, plus propre que le mazout, demeure plus polluante que l’électricité ce qui veut dire que pour ceux ayant un côté écolo plus développé, ce facteur demeure important à considérer. Pour votre projet de conversion du système de chauffage, n’hésitez pas à communiquer avec les spécialistes du chauffage de Plomberie Normand!

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Eau secours! La réparation de plomberie, c’est notre affaire!

Malheureusement, ça n’arrive pas qu’aux autres. Pourtant, tout semblait fonctionner rondement, et rien ne laissait présager qu’une catastrophe aquatique guettait votre demeure. Et tout d’un coup, vous êtes témoins de la formation d’un geyser, là où, normalement, se trouve un simple évier! Les geysers, c’est beau lorsque vous les admirez dans un parc national, ce l’est pas mal moins lorsque c’est dans votre demeure que ça se produit! Une fois revenu de votre surprise, la première étape est de simplement couper l’alimentation d’eau le plus rapidement possible. Une fois l’hémorragie contenue, vous devez maintenant identifier la source de votre mal. Dans plusieurs cas, l’origine du problème est relativement facile à déceler, toutefois, il peut survenir des problèmes à des endroits qui sont plus difficiles d’accès, comme dans le cas d’une rupture de conduite d’eau. Peu importe la nature du problème, il est fortement recommandé de ne pas s’improviser plombier et de communiquer avec un professionnel certifié, simplement pour éviter d’aggraver le problème, ou encore de penser avoir remédié à la situation, alors que ce n’est pas le cas, ce qui pourrait entraîner des infiltrations d’eau, parfois même à votre insu. Et dans le top 3 des dommages qui peuvent détériorer un bâtiment, il est entendu que l’infiltration d’eau, principalement dans les fondations, est particulièrement dommageable et coûteuse à corriger, donc raison de plus pour ne pas lésiner sur la qualité des travaux à effectuer. Chaque cas étant unique, il est préférable de faire inspecter rigoureusement vos installations avant d’entreprendre quelque réparation que se soit. Nos plombiers sont spécialement formés afin de déceler rapidement votre pépin, réparer la cause de vos soucis, mais également de prévenir contre toute menace potentiellement problématique. Communiquez avec nous sans attendre, en termes de réparation de plomberie, nous sommes comme des poissons… dans l’eau!

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Le plancher radiant ou la saison froide en tout confort!

Avec l’automne qui commence tranquillement à s’installer chez nous, il est astucieux de planifier davantage les éléments spécialement adaptés pour l’hiver qui vous apporteront un meilleur confort, une fois le froid hivernal monnaie courante. Et c’est précisément à ce temps-ci,  alors que la température se veut encore clémente, qu’il est idéal de se prémunir contre les rigueurs de la saison blanche. En terme de confort hivernal, le plancher radiant gagne en popularité année après année, celui-ci étant de plus en plus abordable, ou du moins, beaucoup plus qu’autrefois. Le plancher chauffant, en plus de vous procurer un confort évident au niveau du sol, contribuera également à chauffer la pièce, ce qui, en théorie, devrait vous amener des économies substantielles en consommation d’électricité. Une recherche rapide sur le web vous permettra de lire de nombreux témoignages de gens s’étant fait installer un plancher radiant, et qui affirment aujourd’hui que cet ajout leur permet de retarder d’environ un mois la mise en marche du système de chauffage dans les pièces où il s’en trouve un. Il n’est cependant pas recommandé de munir le plancher de votre sous-sol de tel dispositif, à moins que ce dernier soit très bien isolé, comme vous vous trouverez à chauffer la fondation sous le plancher le cas échéant, et ce au détriment de vos économies énergétiques. Plusieurs types de matériaux entrent en ligne de compte dans l’installation de votre plancher radiant et nous sommes en mesure de vous aiguiller sur les différentes possibilités qui répondront à vos besoins avec un très grand choix en inventaire. Afin de démarrer votre projet du bon pied et de vous informer des différentes options qui vous sont offertes, n’hésitez pas à consulter nos experts qui se feront un plaisir de vous conseiller.

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Chauffe-eau au gaz ou à l’électricité?

Il n’y a que très peu d’invention de l’homme qui procure un certain confort aussi marqué dans la vie de tous les jours que le chauffe-eau. Imaginez quelques instants que serait la vie sans chauffe-eau… Votre douche quotidienne durerait probablement moins longtemps et serait peut-être moins fréquente! Et que dire d’un geste aussi banal que de faire la vaisselle? Décidément, le chauffe-eau nous rend de fiers services, aussi anodins soient-ils. Cependant, lorsque vient le temps de le remplacer, une décision s’impose: opterez-vous pour un modèle de chauffe-eau au gaz ou électrique?

Premièrement, il va sans dire que les deux options offrent des avantages, selon votre situation. De prime à bord, il est nécessaire d’avoir accès au gaz naturel pour se munir d’un chauffe-eau au gaz, ce qui n’est pas le cas pour tous les secteurs. Aussi, l’emplacement de la canalisation de gaz peut influencer les coûts d’installation, tandis qu’un chauffe-eau électrique est plus simple à installer. Côté performance, l’option gaz conserve l’avantage, comme il permet un rétablissement de la température beaucoup plus rapide que l’option électrique. Pour compenser ce désavantage, il est toutefois possible de choisir un chauffe-eau électrique de plus grand format, vous procurant ainsi une plus grande réserve d’eau chaude. Autre avantage non négligeable, la plupart des modèles de chauffe-eau au gaz fonctionneront même lorsque survient une panne de courant. Question coûts d’utilisation, l’électricité étant peu dispendieuse au Québec, cette ressource demeure la moins dispendieuse. Il faudra cependant considérer  le nombre de litres d’eau chaude requis pour votre famille, car si vous avez tendance à vider toute l’eau chaude disponible,  la facture pourrait vous surprendre, alors que le gaz chauffera votre eau davantage selon vos besoins, à un coût beaucoup plus constant.

Avant de prendre une décision, communiquez avec nos spécialistes qui pourront vous renseigner sur les différents modèles disponibles, vous pourrez alors prendre une décision éclairée!

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Réduire sa consommation d’eau, les astuces de Plomberie Normand, votre expert plombier à Montréal.

L’eau potable, quoiqu’abondante au Québec, est une ressource épuisable qui, selon les scientifiques et chercheurs, se fera très rare à l’échelle mondiale dès 2030. Il est toutefois possible de poser un geste concret pour la préservation de cette précieuse ressource qui aura un impact considérable sur la diminution de votre consommation quotidienne, aidant ainsi à éviter le gaspillage inutile. Et qui de mieux placé que votre expert plombier à Montréal pour vous donner un coup de main? Car chez plomberie Normand, lorsqu’il est question d’eau, on s’y connaît!

En moyenne, les Québécois consomment 400 litres d’eau par jour! Nous sommes les plus grands consommateurs d’eau potable au Canada, où la moyenne se situe à 350 litres. Il serait aisé de faire diminuer cette consommation afin de préserver nos réserves.

Voici quelques astuces, très simples à mettre en pratique:

- Lorsque vous vous rasez ou brossez les dents, assurez-vous de fermer le robinet entre les rinçages.

- Pour laver les fruits et légumes, remplir un bol d’eau au lieu de les laver sous le robinet.

- Toujours favoriser une douche plutôt qu’un bain. Vous économiserez ainsi 100 litres d’eau à chaque fois.

- Garder un pichet d’eau au frigo. Vous éviterez ainsi d’attendre que l’eau refroidisse à même le robinet, en plus d’atténuer le goût du chlore.

- Préconisez, lorsque possible, l’achat d’une cuvette munie d’un dispositif à deux débits, à utiliser selon vos besoins.

- Munissez-vous d’un récupérateur d’eau de pluie pour arroser votre pelouse et jardin.

- Ne laissez pas votre robinet couler, vous gaspillez ainsi plus de 50 litres par jour.

Bien que les Montréalais ne soient pas menacés d’une pénurie d’eau dans un avenir rapproché, ces quelques gestes écoresponsables permettront aux générations futures d’en profiter à leur tour. Cependant, comme le réseau d’aqueduc de Montréal se veut désuet, implanter ces quelques trucs simples pourraient alléger la demande d’eau potable en cas de bris ou de réparation du système.

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
Plancher chauffant : prix et considérations avant l’installation

Une chose est certaine : un des systèmes de chauffage des plus efficaces et même des plus plaisants est sans contredit le plancher chauffant. Il est également très sécuritaire et se réchauffe rapidement. Alors, comment s’y prendre si nous voulons en bénéficier?

La première chose qu’il faut savoir est qu’il existe principalement deux types de planchers chauffants sur le marché : le chauffage radiant et le chauffage électrique.

Le chauffage radiant, également connu sous le nom de chauffage hydronique (à base d’eau), est parmi les systèmes les plus performants, mais aussi les plus dispendieux. Il peut aussi être alimenté par une panoplie de type d’énergies différentes comme l’énergie solaire ou même le gaz naturel.

Cependant, c’est le plancher chauffant électrique qui est le grand champion grâce à son rapport qualité-prix. Un autre grand avantage est qu’il est non seulement beaucoup plus facile à installer, mais également plus simple à entretenir. Vous aurez besoin de l’aide d’un électricien qualifié pour vous assurer que le système fonctionne à un rendement optimal en étant parfaitement sécuritaire.

La question suivante se pose fréquemment lorsqu’un propriétaire planifie installer un plancher chauffant : dois-je installer du plancher chauffant dans toute la maison? Pas nécessairement. Certaines pièces ne bénéficieront pas d’un plancher chauffant, mais si vous voulez faire plus d’une pièce, c’est à votre avantage de le faire pendant que la construction de la maison est toujours en cours. Par contre, si vous voulez effectuer des rénovations, considérez le prix d’un plancher chauffant au niveau des matériaux, mais surtout de la main-d’œuvre. C’est ce dernier facteur qui fait vraiment augmenter la facture.

Les planchers chauffants de nos jours sont de très haute qualité et il en existe de toutes sortes afin de faciliter l’installation du tapis, du bois ou de carreaux. Il existe certainement une solution de plancher chauffant qui convient à vos besoins et à votre budget. Vous n’avez qu’à contacter nos experts qui se feront un plaisir de vous guider dans un tel projet.

 

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger
L’entretien préventif de votre système de chauffage à Montréal

Bien que la température soit plutôt chaude présentement, la dernière chose que vous voulez est un problème de système de chauffage sur les bras lorsque l’hiver s’installera. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire une mise au point de votre système de chauffage dès maintenant, durant la saison morte.

Offrant un des meilleurs services de chauffage à Montréal, notre équipe expérimentée et professionnelle est là pour s’assurer que vous êtes prêt pour la saison froide. N’attendez pas qu’il soit trop tard – demandez à un professionnel de chez Plomberie Chauffage Normand de venir jeter un coup d’œil à votre système de chauffage avant il y ait un problème. Notre vaste expérience dans la plomberie et dans le chauffage signifie que s’il y a un problème, nous le trouverons et le réparerons, c’est garanti! Ceci est un excellent moyen de faire un entretien préventif de votre système; votre maison sera donc prête pour vous garder au chaud lorsque le froid frappera le Québec, plus tard cette année.

Si vous trouvez que vos factures d’électricité fluctuent presque chaque mois, ou si vous remarquez que certaines pièces de votre maison se réchauffent moins bien qu’auparavant, il est grand temps de donner un coup de fil à notre équipe de professionnels de chauffage à Montréal. Peu importe ce que peut être le problème avec votre système de chauffage, vous vous assurez d’être bien conseillé lorsque vous contactez nos experts.

Lorsque l’on parle de systèmes de chauffage, notre mission est simple : s’assurer que tous nos clients restent au chaud durant les mois d’hiver. Nous allons vérifier l’efficacité de votre système d’un bout à l’autre et vous donner des conseils qui vont vous permettre de faire des économies sur vos factures d’électricité, tout en vérifiant que votre système de chauffage fonctionnera comme prévu lorsque vous le démarrerez cet automne.

Avez-vous comme ça? Partagez-le:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Blogger